lavoir de Sainte-Marthe

 lavoir de Sainte-Marthe, une grosse population de Triton palmé a été observée, en compagnie de quelques grenouilles vertes (Pelophylax sp). Une proposition d’aménagement pourrait être la mise en place d’un toit avec une charpente en bois, offrant des fentes/interstices favorables aux chauves-souris fissuricoles. Un « grenier » peut également être aménagé pour les rapaces nocturnes (Effraie des clochers ou Chevêche d’Athéna) ou les chiroptères ayant besoin d’un gros volume pour se reproduire (comme les Rhinolophes). Les gros arbres sont importants pour conserver le caractère forestier du lieu, très apprécié par les tritons (et potentiellement les Salamandres). L’installation de tas de bois ou d’une petite haie à proximité du lavoir peuvent aider les tritons à passer l’hiver (ils sortent souvent de l’eau pour éviter le gel et se cachent sous les vieilles souches, tas de bois ou couches de feuilles mortes).

Quentin Escolar