Histoire de Varès

Histoire et anecdotes

 

Comme chaque personne a une histoire, notre commune a la sienne. Nous souhaitions mettre à votre disposition des fragments d’histoire qui ont forgé notre village. Cette page est donc consacrée au passé de Varès. 

N’hésitez pas à nous partager des informations que nous ne connaissons pas encore en nous contactant. 

Eglise Saint-Cyrq (dite église de Villottes)

Eglise du XVème siècle.

Le saint patron de l’église a longtemps été incertain puisque l’église apparaît sous les vocables de Saint PARDOUX, NOTRE DAME, Saint SATURNIN, Saint CERICY ou CIRICE (ou CYRQ) et Sainte JULITTE. 

Détruite par les huguenots lors des guerres de religion, elle est relevée vers 1672. 

Bâtie en calcaire, elle possède une nef unique flanquée au sud d’une chapelle et terminée par un abside semi-circulaire ainsi qu’un clocher-porche à deux arcades contrebuté par deux contreforts.

L’église a été entièrement restaurée fin XXème siècle. 

Eglise de Sainte-Marthe

Eglise du XIIème siècle parfois appelée église Sainte Marthe d’Artigues en raison de sa proximité avec le château d’Artigues aujourd’hui disparu. Elle aurait servi de chapelle à la famille seigneuriale.

Après sa destruction par les huguenots lors des guerres de religion, elle est relevée vers 1672 puis entièrement restaurée fin des années 1980.

Bâtie en calcaire sur un plan allongé, elle possède une nef unique terminée par une abside semi-circulaire et un clocher-pignon triangulaire à arcade.

Sainte-Marthe

« Avant la révolution, Sainte Marthe était connue Sous le nom de Sainte Marthe d’Artigues. Les châtelains d’Artigues  venaient y faire baptiser leurs enfants et même inhumer leurs morts à l’intérieur de ses murs.

De nos jours la très belle petite église a retrouvé sa jeunesse et repris du service. Son vieux compagnon, un ormeau plusieurs fois centenaire n’a pas résisté à la  graphiose, la maladie des ormes et sur le clocher (le mur) et  le cyprès semblable au pin du clocher de POMPOGNE a succombé aux gelées de 1985.

  Pour la légende et la petite histoire locale sur la paroisse de Sainte Marthe se situe le hameau des « grisons ». Sur le bord du chemin qui conduisait autrefois à ce lieu dit qui n’hésite plus, un vieux chêne dresse vers le ciel ses branches encore vigoureuses. Henri IV le bon Roi Béarnais qui venait en direction de VERTEUIL  y aurait parait-il attaché son cheval, dans le but de rejoindre ses troupes qui bivouaquaient autour du moulin d’Artigues. Il demanda l’hospitalité à un couple de modestes brassiers, BURTINOT et sa femme dont la maison s’abritait sous le chêne, les braves gens firent de leur mieux pour régaler et loger pour la nuit ce cavalier qui avait si bonnes manières et parlait comme eux le Gascon.  Surmontant sa timidité, BURTINOT, l’hôte, dit au cavalier : Sire, j’ai entendu dire ce matin, à la messe à Sainte Marthe, que le roi et sa troupe étaient à Artigues, je voudrais bien voir le Roi.

Qu’à cela ne tienne mon brave, je te prends en croupe sur mon cheval, nous montons en haut et tu reconnaitras le Roi.

Quelle surprise lorsqu’ils arrivèrent sur le lieu du campement, les ovations nombreuses faites au cavalier firent comprendre à BURTINOT que sa maison avait logé un royal cavalier.

La petite maison des LABARTHE à disparu en 1945, mais le chêne son compagnon est toujours là pour que nous puissions y accrocher notre histoire à ses branches encore vigoureuses.. »

Michel Bugaret

Adresse

Mairie de Varès
Place de l’Europe
47400 Varès

Horaires d’ouverture

Lundi – 14:00 à 18:30
Mardi – 08:30 à 12:00
Mercredi – 08:30 à 12:30
Vendredi – 08:30 à 12:30

Contactez nous

05 53 88 82 14
communedevares.47@wanadoo.fr